Indépendances Africaines

Les indépendances des pays africains sont-elles une erreur politique ?

Nous avons demandé les indépendances trop tôt. Nous n’étions pas encore prêts à gouverner les peuples africains selon le nouveau système politique imposé par la colonisation européenne. Depuis 1960, aucun pays africain n’a su et ne sait encore gouverner les peuples selon ce système européen dit démocratique.

La colonisation n’est pas une tragédie. Il y a très peu de peuples qui n’ont jamais été en contact avec d’autres peuples. Ce contact ne s’est pas toujours fait à l’amiable. Les peuples africains se sont colonisés entre eux. Ne faisons pas de la colonisation européenne de l’Afrique un drame comme si nous, peuples africains, avec nos rois et nos chefs, n’avions pas fait pire aux peuples africains. La colonisation fait partie de l’histoire de la rencontre des peuples. Même les peuples européens se sont colonisés entre eux. Nous avons été vaincus par les européens. Nous devons accepter notre défaite. La colonisation européenne a créé des états et instauré un système politique d’organisation de ces états. Tel est le sort des vaincus.

On parle de plus en plus de décolonisation des mentalités. C’est de l’illusion que de croire que les africains ont été colonisés mentalement. On peut enlever quelqu’un de son village mais on ne peut enlever le village de lui. Je vois très peu d’africains complètement « européanisés ». D’abord, peu d’africains ont été vraiment en contact avec des « blancs ». Il existe encore en Afrique, des gens qui vivent dans le fond de leur village, et qui n’ont jamais vu l’homme blanc. Ils ne savent même pas ce qu’est la colonisation européenne.

L’éducation européenne imposée à l’Afrique ne nous a pas colonisés mentalement. Combien d’africains sont allés à l’école ? Combien d’Africains vont-ils vraiment à l’école ? La réalité est que même ceux qui y vont dès qu’ils sortent des enceintes de l’école ils rentrent dans leur monde africain avec ces coutumes et ces mentalités. Il existe effectivement des « peaux noires, masques blancs » (Franz Fanon). Ils sont très peu nombreux et le « blanc » en eux n’est qu’un masque et restera toujours un masque. L’homme africain est resté essentiellement africain dans tous les domaines de sa vie. Même les religions dites occidentales ou orientales n’ont pas changé notre identité traditionnelle africaine. Elles se sont ajoutées. Mais elles n’ont rien remplacé.

Nous avons demandé les indépendances trop tôt. Nous avons lutté contre la colonisation européenne trop tôt. Nous n’avons jamais été colonisés dans notre âme d’africain. Nous avons été colonisés politiquement. Les indépendances furent une erreur politique car les nouveaux africains aux commandes de ces états africains n’ont jamais su comment diriger. Ils n’ont pas pris le temps d’apprendre à bien connaître ce système politique. Il ne suffit pas de savoir parler la langue du colon pour prétendre être capable de gérer l’état que le colon a créé à partir de ses idéologies politiques. Le système politique du colon européen est très complexe et inspiré d’idéologies philosophiques qui sont inconnues de l’homme africain. C’est le fruit d’une longue histoire de réflexion d’un peuple, et de luttes, et même de guerres sociales.

Nos dirigeants africains n’ont jamais pris le temps de bien connaître ce système. Ils ont tout simplement bricolé jusqu’à ce jour. Nous aurions dû prendre le temps d’étudier ces systèmes politiques ou alors nous aurions dû retourner à nos systèmes politiques traditionnels. Ce qui signifierait aussi abolir les états tels que le colon les a créés. Malheureusement nous avons fait le choix de garder le système politique européen, avec ses états, et d’organiser ces états selon…le bon désir de celui qui a le pouvoir. Recherchez quelques idéologies philosophiques bien réfléchies derrière l’organisation de certains de nos états et vous ne trouverez qu’un mélange bizarre d’idées éparpillées sans cohérence. Finalement seuls l’argent et les armes sont les fondements vrais des gouvernements africains aujourd’hui. On t’achète ou on te tue.

Nous avons oublié que les peuples vaincus par le colon européen n’ont pas été vaincus par le nouveau maître africain. En d’autres mots l’homme emprisonné par le colon, le colon n’étant plus là, réclame sa liberté. Mais une fois libéré il lutte contre le nouveau maître peu importe si ce maître est africain comme lui. La race n’était pas en jeu. La liberté et le pouvoir étaient en jeu. Ainsi naquirent les guerres interethniques ou tribales. L’état au fond n’existe pas pour l’Africain. Ce qui existe c’est le clan, la tribu, l’ethnie auxquels je m’identifie. Le grand défi pour les dirigeants africains est de créer une nation de différentes tribus. Il s’agit de donner une identité nationale aux africains.

On ne refait pas l’histoire. On la parfait. Il est temps que les africains étudient d’avantage. L’éducation est une force. Nos dirigeants doivent être des gens qui connaissent bien les systèmes politiques qu’ils décident d’instaurer. Nos voulons désormais des dirigeants intellectuels, des gens qui écoutent les peuples africains et qui réfléchissent. Le bricolage et l’ignorance ont paralysé notre développement et fait verser trop de sang, surtout le sang des innocents. Nous nous plaisons dans une critique de l’Occident sans rien proposer car nous n’avons pas assez de force intellectuelle devant l’Occident. Le peu d’intellectuels africains semble silencieux. Ils ont peur peut-être des balles gagnées ou perdues. Le silence est complice. Après 50 ans d’indépendance politique du colon européen, après 50 ans de colonisation armée des leaders africains, c’est maintenant le temps des intellectuels de prendre le pouvoir et de parfaire l’histoire des peuples africains.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: