La méditation de l' annonciation

Un model de méditation basée sur l’Annonciation (Lc1, 26-38)

1. Je commence par me regarder : Qui suis-je? Où en suis-je dans ma vie? Quels sont les éléments forts que je suis entrain de vivre actuellement ?  La vie de Marie actuellement est qu’elle est fiancée à Joseph. Elle va marier. Elle se prépare. Elle est pleine d’idées sur comment ils vont vivre ensemble.

2. Dieu me rencontre : Dieu vient me rencontrer dans ma vie actuelle. Dieu me salue : « réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi » (Lc1, 28-29) Je réponds à la salutation de Dieu. Je le remercie pour sa présence dans ma vie, pour tout ce qu’il me donne. Je lui offre tout ce que je vis actuellement. 

3. Lecture du texte : Je lis le texte à méditer

4. Je cherche le projet de Dieu dans ce texte: quel est le projet de Dieu ? par exemple dans le texte de l’annonciation Dieu révèle à Marie son projet : 1. Sauver l’homme (« Tu l’appelleras du nom de Jésus ») le nom Jésus signifie « Yahvé sauve » ; 2. Etablir une relation de Père à Fils entre Dieu et les Hommes (« il sera appelé Fils du Très-Haut…Fils de Dieu ») ; 3. Régner pour toujours dans la vie des hommes (« il règnera sur la maison de Jacob…et son règne n’aura pas de fin »)

5. Je cherche à découvrir la situation de l’homme à laquelle le projet de Dieu vient apporter une réponse. Est-ce que moi aussi je vis une telle situation ? Par exemple le projet de Dieu tel qu’il nous le révèle dans le texte de l’annonciation sous entend que l’homme se sent puni par Dieu pour toutes ses fautes. Jésus va le sauver dans le sens qu’il va nous faire échapper à la punition que nous méritons. Il va nous libérer de ce fardeau. Nous vivons une relation de contrat avec Dieu : je te fais ceci tu me fais cela. Notre relation est très superficielle et cela nous rends malheureux. Jésus viens nous faire rentrer dans une relation plus intime et d’amour avec Dieu, une relation de Père à Fils. Et finalement quand nous regardons nos vies parfois c’est Dieu qui nous inspire. Beaucoup de fois nous sommes inspirés par autre choses.Dieu ne règne pas encore dans nos vies. Jésus vient pour faire régner Dieu afin que nous ne nous tournions plus vers autres forces spirituelles et que nous sachions toujours faire la volonté de Dieu en tout temps.

6. La réalisation du projet de Dieu : Comment Dieu va-t-il réaliser ce projet selon le texte ? C’est la question que Marie pose à l’ange : « Comment cela sera-t-il ? » dans un premier temps je cherche à comprendre quelle est la part de Dieu ? Dans le texte de l’annonciation la part de Dieu c’est d’envoyer son Esprit Saint qui viendra sur Marie et la puissance de Dieu la prendra sous son ombre. Je fais attention aux expressions et aux verbes utilisés. Ce que Dieu va faire est très important. Dieu ne fait pas ce que peut faire l’homme. Chacun a son rôle à jouer.

7. Qu’est-ce que moi je peux faire pour réaliser le projet de Dieu ? Qu’est-ce que Dieu attend de moi ? je dois bien comprendre ma participation à ce projet. Je dois reconnaître ce dont je suis capable et je dois aussi reconnaître mes limites comme Marie qui dit « puisque je ne connais pas d’homme ? » Encore une fois chacun a son rôle à jouer. L’Homme a sa part à jouer dans la réalisation du projet de Dieu. Dieu a besoin de toi-même si tu es l’homme le plus pauvre de la planète. Dans l’annonciation le rôle de Marie est d’accepter l’action de Dieu sur elle ; de concevoir dans son sein, d’enfanter le fils, et de nommer, de lui donner le nom de Jésus.

8. Je cherche la confirmation que ce projet de Dieu va se réaliser. Dans le récit de l’annonciation l’ange donne à Marie une confirmation : « et voici qu’Elizabeth, ta parente, vient, elle aussi, de concevoir un fils dans sa vieillesse, et elle en est à son sixième mois, elle qu’on appelait la stérile ; car rien n’est impossible à Dieu ». l’ange ne s’est pas contenté de dire « rien n’est impossible à Dieu » ! il donne un exemple concret de l’action de Dieu. En cherchant bien dans ma vie, dans la bible, dans les témoignages que j’ai entendu ou de ce que je sais je suis certainement capable de trouver des faits qui vont me donner cette confirmation qu’en effet ce projet de Dieu va se réaliser.

9. Je réponds à Dieu. La sincérité est importante ici. Disons clairement à Dieu si nous voulons ou pas participer à son projet. Dieu ne nous force jamais. Marie a répondu avec tout son cœur : « je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole ! » Ce sont ces mots à elle. Nous n’avons pas besoin de les répéter. Ces mots ont jailli de son cœur et de sa rencontre avec Dieu. Parlons à Dieu cœur à cœur. C’est le moment aussi de prendre des décisions concrètes. C’est certainement en ce moment là que Marie a pris la décision très concrète d’aller visiter Elizabeth. Décidons de ce que nous allons faire.

10. « et l’ange la quitta » (Lc1, 37) : C’est le moment d’agir. Je m’applique à mettre en pratique les décisions prises durant ma méditation. Je dois le faire en “hâte”.

%d bloggers like this: